It's always ALL your fault ! [Ft. Erlina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

It's always ALL your fault ! [Ft. Erlina]

Message par Irlande du Nord/Gareth le Jeu 12 Mai - 23:25

Everyday I'm smuggling

Erlina & Gareth


Environnement général : Des vaisseaux spatiaux, des blasters, la vitesse lumière, des droïdes qui parlent, nous voici projeter bien des années plus tard ou dans un univers très éloigné du notre, dans une galaxie lointaine, très lointaine. Gareth et Erlina se prennent ici pour deux pilotes issus d'une famille un peu pauvre d'une planète reculée. Depuis quelques années, le frère et la soeur travaillent ensembles en tant que pilote particulier ou coursier.
Nom-Prénom : Il se fait appeler Gaw
Âge : 25 ans
Physique : Son bras gauche (design n°1) est maintenant bionique suite à ... une petite péripétie qui sera expliquée.
Caractéristiques : Comme dit plus haut, Gaw est un pilote comme sa soeur avant lui, il est plutôt doué son truc à lui c'est de conduire dangereusement, avec ses réflexes, il sait plutôt bien se démerder pour se sortir de situation difficile.
Armes en sa possession : Un blaster et un petit couteau bien dissimulé.
Autres : Voici le vaisseau du frère et de la soeur. Gaw le considère comme la femme de sa vie.


###


Quelle idée de mettre le conduit d'hyper-propulsion directement connecté au générateur auxiliaire ? Qui a fait ça ? Qui est le débile qui a pris cette décision ? Encore une bonne idée pour endommager les systèmes de stabilisation et l'hyperdrive.
Gaw, jeune pilote  de 25 ans, trempé dans la mécanique depuis aussi longtemps qu'il s'en souvienne, prenait soin de son cher vaisseau comme chaque jour avec l'assistance de droïde familiale qu'il aimait surnommer "Debilus" ou "DB" en toute affection. C'était un droïde volant, une unité indépendante construite par son père des années auparavant, mais depuis le temps, le pauvre avait perdu en efficacité mais une valeur sentimentale unissait la famille au robot. Enfin il n'avait vraiment de valeur sentimentale que pour Gaw et sa grande-sœur avec qui il travaillait depuis un certain temps maintenant. Enfin "travaillait"… C'est un bien grand mot. Disons seulement qu'ils ont tous les deux des droits sur le vaisseau et qu'ils exercent la même profession, sur le même engin, et qu'ils partagent le salaire en deux.

Point. Rien de plus, rien de plus à dire, rien pour épiloguer.

Oui c'est assez froid dis comme ça, mais on va dire que les deux enfants de mécano ne s'aiment pas d'un amour tendre et déclaré. Autrefois très proche, ils faisaient toujours les quatre-cents coups ensembles. L'un n'allait pas sans l'autre et le petit copiait la grande dans tous ses faits et gestes, avec toujours cette petite lueur d'admiration qui brillait dans ses prunelles bleues-vertes. Mais coup du sort ou destin, les deux maintenant ne partagent plus ce genre de relation.

Enfin passons, Gaw termina enfin de vérifier les stats de l'hyper-propulsion en la branchant sur le bon générateur et s'accorda une petite pause bien méritée. Il s'assit sur les caisses de vivres qu'il devait encore charger, pour profiter de la petite bruine qui tomber autour de lui. Ils avaient débarqué pour quelques jours sur une planète au nom totalement imprononçable où devait les rejoindre leur prochain client. Ce-dernier avait l'air correct, de toute façon tant qu'il payait, qu'il soit blanc, rouge, noir, bleu, n'avait vraiment aucune importance. Il avait déjà versé les extras pour ses bagages, alors pourquoi il y aurait un problème ? Et puis la planète était agréable, si on aimait la pluie.
Le blond retira sa veste dévoilant son bras gauche entièrement mécanisé et la posa sur le droïde ovale, pour le protéger de l'humidité, et pour qu'il lui tienne sa veste aussi, tout simplement, comme ça elle ne s'abime pas.

"Tiens, DB, comme ça tu seras au sec."

La voix informatisée répondit par des remerciements et le robot resta flotter près de Gaw qui retira ses gants et les rangea maladroitement sur le sol. Pour ne pas dire qu'il les lança sur le sol. Son bras gauche avait l'air un peu coincé, les circuits de son épaules tiraient un peu trop sur ses nerfs, il entreprit alors de s'en occuper en sortant un tout petit tourne-vice de sa poche de pantalon. Son bras avait été posé il y avait de ça déjà 3 ou 4 ans, mais il n'arrivait jamais à s'en accommoder réellement. On parle souvent du membre fantôme pour les gens qui ont été amputés, eh bien, le membre fantôme était là, mécanisé, et même si ce n'était plus de l'os, de la chair et des nerfs mais bien du métal, des fils de nylon et de l'électricité, la douleur restait la même. C'était donc l'intégralité du membre qui était bionique, l'épaule comprise où un système d'aération l'agrémentait. Vu de sous sa veste s'était comme s'il avait fait de la gonflette. "Les filles adorent."  Les filles adoraient moins quand il se trimballait encore avec un bras en moins. Parce qu'il ne faut pas croire mais un bras bionique de cette qualité, ça coute … Un BRAS !... Ca coute cher. Il aurait pu attendre un peu plus pour vraiment avoir quelque chose de discret, mais il devait se mettre à travailler, il ne pouvait plus vivre au crochet de ses parents qui déjà avaient du mal à subvenir à leurs propres besoins.

L'accident s'était produit dans une après-midi froide, dans leur petit village. Là où ils habitaient, ce n'était pas très … Ce n'était pas très fréquentable dirons-nous et il n'était pas rare que des petits groupes de voyous, des mercenaires viennent se défouler un peu. Eh bien, c'était un de ces après-midi là. Le soir n'allait pas tarder à tomber et Gaw et son père tentaient de réparer une vieille climatisation pour le voisin. Tout s'est passé extrêmement vite et la mémoire du jeune homme était encore très floue sur tout ça. En un éclair, ils ont débarqué, on menaçait les parents du jeune homme devant ses yeux pour une raison totalement stupide, pour un engin quelconque qui devait trainer là mais même en le récupérant, ils n'en ont as eu assez, ils voulaient tout. Soit, Gaw n'avait jamais appris à se battre avant ce jour là, il était bien incapable de faire quoi que ce soit, mais il a tout de même tenter de protéger ses parents et.. Vous savez ce que ça fait de se prendre un coup de blaster à bout portant dans le haut du bras ? Eh bah ça vous l'enlève tout simplement. Ils ont pris la majorité de ce qui avait un tant soit peu de valeur dans la maison et dans les différents ateliers.
C'était il y a longtemps. Et le pilote avait toujours tout fait pour tout oublier, avec plutôt du succès sauf une chose. Une unique petite chose : sa sœur n'était pas là quand elle aurait du.

Alors perdu dans ses souvenirs, Gaw observait son bras comme on observe une curiosité. Il ne fut sorti de sa torpeur que quand DB émit un léger son à l'approche de quelqu'un.

"Eh bah… T'en as mis du temps !"



.

DEV NERD GIRL

avatar

Fiche personnelle
Jauge de conscience:
35/100  (35/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum