"Le sourire est le même dans toutes les langues." [Proverbe mexicain] || Mexique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Le sourire est le même dans toutes les langues." [Proverbe mexicain] || Mexique

Message par Mexique/Rosalee le Mer 8 Juin - 0:03



DOSSIER MEDICAL


• Nation représentée : Mexique
• Nom et prénom : Rosalee María Hernández
• Âge : (Age apparent) 20 ans environ
• Date d'anniversaire : 6 novembre (déclaration d'Indépendance de 1813)
• Sexe : Femme
• Poids : 65kg
• Taille : 1m60
INFOS



RENSEIGNEMENTS


• Vous projetez vous mieux dans des mondes imaginaires ou dans le passé ? :
Elle a plus de facilité à se projeter dans l'imaginaire mais se tourne plus souvent vers son passé. (Ses souvenirs vont être souvent confus car elle va avoir tendance à réécrire son passé à sa convenance).
• Avez vous une peur particulière ? :
L'oubli. Elle a peur d'oublier et d'être oubliée, de ne plus avoir d’existence particulière aux yeux des autres. Qu'on oublie qui elle est, ce qu'elle représente ; qu'elle oublie elle-même ce qu'elle est, son histoire, sa culture, ce qu'elle a apprit. Oui, l'oubli est sa plus grande peur. De ce fait, elle plutôt tendance à ne pas être à l'aise dans le noir, voire parfois d'en avoir peur.
• Avez vous un objet fétiche ? :
Le chapelet en bois qu'elle porte autour du cou, et un bracelet en argent qu'elle porte autour du poignet droit – elle ne se souvient plus d'où il lui vient mais aussi loin que remontent ses souvenirs elle l'a toujours eut.
• Que faites vous principalement durant votre temps libre ? :
Elle aime bouger, se balader, faire des promenades ou vaguer sur des marchés. Elle se sent ainsi plus proche de son peuple. Elle aime aussi s'entraîner, dessiner, s'essayer à quelques instruments. Parfois, elle fait des visites de musées, ou va au théâtre, au cinéma. Tout pour se détendre et passer un bon moment, donc. Et, bien sûr, elle fait de temps en temps quelques expériences sur divers sujets.
A présent qu'elle est à l'institut, elle ne peut plus vraiment faire tout cela – aussi passe-t-elle plus de temps à lire tous les magazines et livre qui lui tombe sous la main.
• Avez vous des talents artistiques, sportifs ou techniques ? :
En terme d'art, Rosalee aime peindre et de façon plus générale, dessiner. Elle n'est certes pas la plus douée mais elle se débrouille relativement bien et c'est quelque chose qui la détend. Elle aime aussi la musique, et sait jouer de quelques instruments – du guitarrón, de la trompette et un peu de violon – cependant, cela lui demande beaucoup de concentration aussi elle ne pratique que peu.
Au niveau du sport, c'est une adepte de danse, même si son répertoire n'est que peu varié. Elle pratique aussi de la boxe (anglaise surtout), où elle se révèle douée, ainsi que du football. Elle aime également faire un peu de baseball de temps en temps.
Niveau technique, Rosalee se révèle étrangement douée en sciences, notamment en chimie. C'est quelque chose qu'elle aime faire de temps, pour le plaisir de s'enfermer dans un coin et de faire des recherches à n'en plus finir.
• Qu'est-ce que vous appréciez particulièrement ? :
Rosalee aime lire et apprendre, et surtout tester ce qu'elle vient d'apprendre – elle n'est pas contre quelques expériences de temps en temps, c'est toujours amusant. Elle aime la danse, la musique, les fêtes et célébrations. Elle aime aussi se retrouver avec ses amis et proches, bien sûr, à qui elle tient beaucoup. Elle aime le soleil et sa chaleur, et se prélasser en-dessous. Elle aime la vérité et l'honnêteté et met un point d'honneur à respecter ces valeurs. Elle aime se balader dans les villes de son pays, et arpenter les quelques vestiges des temps anciens qui s'y trouve ; elle aime la mer et son odeur ; les fleurs et plus particulièrement le dahlia ; manger, surtout du chocolat ; le café ; son pays et sa culture.
• Qu'est-ce qui au contraire peut vous rebuter ? :
Qu'on dénigre son pays ou sa culture, déjà. Qu'on pense qu'elle soit espagnole – non vraiment, elle ne ressemble pas à une espagnole enfin – voir même un autre pays latino. Qu'on ne réponde pas à ses questions, aussi – l'arrogance et les personnes hautaines, particulièrement. Elle n'aime pas les ordres injustifiés, aussi, et surtout l'illogisme – ou plutôt, souvent, ce qui ne rentre pas dans sa logique à elle.






DESCRIPTION MENTTALE
(754 mots)

Une chose caractéristique sur Rosalee, c'est qu'elle aime faire la fête, elle aime boire et aime les excès. Pas plus effrayée que ça par les différents aspects un peu dangereux de la vie, elle préfère au contraire les affronter, plus par inconscience que réel courage. Une fêtarde qui verse dans l'excès et recommence à chaque fois la même bêtise, en somme.

Et dès qu'elle commence à parler, une autre chose se remarque chez elle. Elle dit sans aucune honte ni même tact ce qu'elle pense, sans jamais en ressentir la moindre gêne. Elle exprime ce qui lui vient tel que c'est. Elle le dit haut, fort, ne voit pas de problème à ça et ne s'excuse pas un instant si elle blesse les gens autour d'elle. Trop franche, trop directe, et trop détachée pour comprendre les blessures provoquées.

Ou pas, d'ailleurs – c'est étrange, cela semble dépendre. Elle comprend son peuple, elle comprend ses amis et famille ; mais les autres ? Elle en reste détachée, à les regarder de loin et sans trop s'approcher, tel un animal sauvage à apprivoiser. Elle observe, elle teste, elle analyse celui qui passe à sa portée et qu'elle ne connaît pas, à savoir si elle peut apprendre de lui ou si elle devrait s'en méfier encore plus. Elle reste distante consciemment, un peu froide, pas toujours – elle peut offrir des sourires ou des rires, mais ils ne seront qu'à moitié sincère.

Pourtant, elle aime se coller aux gens, se poser contre eux, comme ça, à parler de tout et de rien, avec enthousiasme. Elle est tactile au contact de ces gens qu'elle connaît si bien – mais toujours pas à celui de ces étrangers qu'elle découvre et observe, avec qui elle est plus distante, plus méfiante. Elle n'est tactile qu'avec les gens qu'elle connaît, en qui elle a confiance.

Elle est tactile oui, mais aussi extrêmement curieuse et intéressée par tout. Elle pose des questions, inlassablement, sur tout, sur rien, parle des étoiles et de chimie, d'Histoire et de cultures, de légendes et de mythes. Elle questionne les agissements de tout un chacun, remet en question le monde, puis l'accepte, tout simplement, après deux trois paroles dessus. Elle demande des explications, écoute, enregistre.

Mais elle ne se limite pas à ça. Elle contredit tout un chacun, toujours franche, toujours droite et sans regret. Elle cherchera la petite bête jusqu'à être absolument convaincue de la vérité ou du bien-fondé de ce que dit son interlocuteur. Elle conteste ce qui ne lui plaît, ce qui va à contre-sens de ce qu'elle croit être la vérité. Elle accepte les avis des autres, mais conteste l'autorité ou les ordres donnés sans explication. Mais une fois convaincue, elle obéit sagement – il faut juste s'accrocher jusque là.

Et pourtant, il arrive que parfois, elle ne comprenne pas. Qu'elle ne comprenne pas les sous-entendu ou les blessures que provoquent ses remarques, avec une innocence toute propre aux enfants. Elle ne comprend pas, et elle insiste, parce que justement elle veut comprendre ce qui lui échappe. Elle possède encore une certaine part de naïveté propre à l'enfant qui découvre le monde, et qui ne manquera pas de la faire s'émerveiller face à peu de chose.

Outre cela, la petite mexicaine n'agit jamais sans réfléchir, prenant le temps de réflexion qu'elle estimera nécessaire avant. Oh, parfois, elle se laisse emporter par quelques pulsions – mais clairement, elle préfère prendre le temps de réfléchir à chaque option avant de prendre sa décision. Elle réfléchit, analyse, mais n'oublie jamais rien.

Et c'est qu'elle est rancunière, Rosalee ! Elle a sa fierté, son petit ego à flatter, et parfois, oui, elle est mesquine et rancunière, et prendra le temps de tranquillement préparer sa vengeance avant de frapper. Elle frappera là où ça fait le plus mal, ou du moins essayera.

Et surtout, Rosalee est confiante. Du moins, elle a confiance en elle, et son ego ressort justement souvent dans ses paroles. Elle estime souvent avoir raison au détriment des autres, détenir un savoir qu'ils n'ont pas.

Mais vraiment, Rosalee n'est pas si horrible. Elle aime être entourée, sentir la présence d'autres personnes autour d'elle. Elle est bon public, curieuse et émerveillée, un peu innocente, teintée d'une légère naïveté parfois. Elle sait réfléchir, peut parfois sembler froide, manque clairement de tact, n'en fait un peu qu'à sa tête et conteste ce qui ne lui plaît pas. Mais si vous cherchez simplement quelqu'un avec qui débattre et discuter, boire et faire la fête, elle sera là avec plaisir !

DESCRIPTION PHYSIQUE
(748 mots)

Si il y a bien une chose à noter sur Rosalee, pour commencer, c'est qu'elle assume et apprécie totalement son corps. Elle aime se faire belle et se sentir belle, et apprécie qu'on le lui fasse remarquer.

Et si il faut le remarquer, c'est bien parce que son corps est loin de convenir aux critères de beauté du monde actuel. Non, la mexicaine n'est pas mince et grande comme un roseau, loin de là. Du haut de son mètre soixante, elle entretient ses soixante-cinq kilo sans aucune honte. Oh, tout cela n'est pas que de la graisse, loin de là ; ses bras et jambes sont relativement musclés grâce à ses pratiques sportives, de même qu'elle possède de discret abdos. Cependant, ces muscles sont plutôt cachés par, justement, ses quelques excès niveau nourriture. Rosalee est ronde, notamment au niveau de ses fesses et de ses hanches, ainsi que de son ventre. Le reste de son corps suit le mouvement, ce qui fait qu'il reste harmonieux ; et Rosalee s'aime ainsi !

Sa peau, dont elle prend grand soin et qui reste alors relativement douce, est matte, tannée par le soleil de son pays. Elle n'est néanmoins pas dénuée d'imperfections, qui se présentent sous la forme de cicatrices. Ces dernières, Rosalee les cache comme elle peut ; elle n'en a pas vraiment honte mais considère qu'elles n'appartiennent qu'à elle, et refuse de les montrer. Elles ont toutes une certaine signification à ses yeux, mais elle n'en parle pas plus qu'elle ne les montre. Également, ses cheveux cachent en grande partie un grain de beauté sur le côté gauche de son cou, à la jonction de sa gorge et de son menton.

D'ailleurs, si il y a une chose qui se remarque chez elle, c'est sa crinière de boucles brunes indisciplinées. Descendant jusqu'à un ou deux centimètres en dessous de ses épaules, elle tente souvent de les rassembler en des coiffures compliquées afin de toutes les retenir – cela donne lieux à des chignons improbables ou des tresses dont la moitié des mèches est déjà parties en vadrouille à peine finies. Pourtant, elle est reste fière, et n'aime pas vraiment qu'on y touche. Elle aime s'en occuper elle-même, et les ornemente souvent de fleurs, pinces, des serres-têtes même parfois, et tout un tas d'autres bijoux fantaisies et décorés.

Son visage est souvent éclairé d'un franc sourire, ou d'une moue amusée. Ses lèvres pleines et souvent maquillée dévoilent alors sa dentition blanche aux dents bien alignées – bien qu'elle cache une rebelle sur le côté gauche de sa dentition – et une fossette qui creuse sa joue droite. Surmontée d'un nez aquilin, Rosalee a pour habitude de se mordre les lèvres sans réelles raisons. Pour compléter son visage rond, ses yeux vert tirant sur le noisette semble l'illuminer lorsqu'elle est joyeuse. Grands et soulignés de sourcils que notre mexicaine épile soigneusement, elle les maquille régulièrement eux aussi afin d'en faire ressortir la couleur.  

Si Rosalee prend soin de son corps, elle prend tout autant soin de sa garde-robe. On y retrouve des robes, jupes, t-shirt, chemises, pantalons, le tout dans des couleurs variées mais principalement vives. Le tout est souvent compléter de différents accessoires et bijoux tout aussi bariolés. Au niveau des chaussures, elle aime les bottes comme les sandales, mais préfère rester en talons – bien qu'elle porte de temps en temps de simples tongs pour se promener.

Rosalee marche d'une démarche assurée, le regard fier et refusant de se baisser, quelle que soit la personne en face d'elle. C'est une attitude qu'elle garde partout – confiante. Pour autant, elle marche calmement, plutôt lentement – elle aime regarder autour d'elle et prendre son temps. Lorsqu'elle s'assoit, elle a tendance à croiser les jambes et les bras – mais elle aime bien se mettre en tailleur aussi.

Dernier élément physique à traiter, sa voix ; Rosalee parle fort, d'une voix un peu chantante et ayant parfois quelques accents graves, mais somme toute assez aiguë. Son langage reste courant, bien que quelques jurons s'y glissent de temps à autres. D'ailleurs, elle s'amuse parfois à chanter – si les notes sont souvent juste, l'ensemble n'est pas toujours harmonieux.

Pour finir, il est bon d'indiquer que oui, Rosie complexe un peu sur son physique, parfois – en particulier sur son nez et sur ses fesses. C'est bien les premières choses qu'elle regarde chez elle et celles qu'elle aime le moins. Alors, si vous voulez éviter de l'énerver... Ne lui en parlez pas- !



• Pseudo : Aelig ou Sido ♥
• Age : 18 ans /o/
• Depuis combien de temps RP vous ? *compte sur ses doigts* Un an et demi environ-
• Comment avez vous trouvé ce forum ? : C'était il y a longtemps, trèèèès longtemps, dans un pays fort fort lointain...
• Code du règlement : Validé by Del
• Des commentaires ? Vous êtes beau. Love u. ♥
Et toi ?



"C'est en voyageant que le monde s'instruit."





Histoire


(425 mots)

Avec un regard ennuyé, Mexique attrapa une figurine qui trônait sur le bureau en face duquel elle était assise. Elle la fit tourner dans ses mains, attendant non sans impatience l'arrivé de son président. On l'avait convoquée, mais personne ne lui avait indiqué le motif de cette convocation. Pas que cela l'ennuyait, mais elle travaillait sur un projet depuis quelques jours et elle aurait aimé pouvoir le continuer tranquillement et sans interruption.

Enfin, son président entra, la faisant reposer la petite figurine à sa place alors que l'homme allait s'asseoir à son bureau. Bien calme et droit, il se posa face à elle, le visage grave, et Mexique se redressa, sentant déjà que la discussion serait longue.

« Nous allons devoir vous demander de quitter le pays, pour vous rendre dans un institut pour les gens comme vous. »

Alors que son avion s'apprêtait à décoller, Mexique pensait à tout cela. Elle pensait à cette discussion, à ses protestations, à ses questions, à ses « Pourquoi » incessants. A son président qui avait tenté d'être calme jusqu'au bout, qui lui avait exposé les faits, qui lui avait dit que tout irait bien et que ce serait parfait pour elle là-bas. Elle repensait à juste ces quelques mots qui avaient fallut pour la convaincre de partir.

« Vous faites du tord à notre peuple par votre présence. Il faut que vous partiez pour qu'il aille mieux. »

Elle ne savait pas si c'était une bonne chose, si c'était l'action la plus sensée ou... Pourtant elle y avait réfléchit, avant de monter dans cet avion, elle avait pesé le pour et le contre, mais, peut-être pas assez longtemps...

Elle ferma les yeux, se laissa tomber sur l'appuie-tête, soupira. Elle joignit un instant les mains, attrapa son chapelet et joua avec, dans un vieux réflexe qui ne voulait la quitter.

Tout ira bien.

« Bienvenue. »

Cela semblait si étrange. De partir, de s'installer ailleurs, d'être entourée constamment d'autres Nations. Mais elle pouvait s'y habituer, elle en était sûre... Ce ne pouvait être absolument horrible, après tout. Elle ne serait pas seule, elle serait entourée.

Et puis, après tout, peut-être avait-elle réellement un problème, était-elle réellement un problème, n'est-ce pas ?

Alors comme on lui avait dit de faire, Mexique ne faisait pas d'histoire et prenait sagement les cachets qu'on lui donnait, faisait attention à son comportement, et tentait de rester le plus calme possible.

Parfois, elle se sentait bizarre, mais... Cela finissait toujours par passer, après tout.

Et puis... Elle finirait bien pas s'habituer à la situation.


"Il n'y a rien de nouveau sous le soleil."


Dernière édition par Mexique/Rosalee le Lun 20 Juin - 16:33, édité 4 fois
avatar

Fiche personnelle
Jauge de conscience:
35/100  (35/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le sourire est le même dans toutes les langues." [Proverbe mexicain] || Mexique

Message par Philippines / Mabel le Mer 8 Juin - 0:09

*Lance des coeurs.*
Nobody can go against a Mexicana and a Filipina !
avatar

Fiche personnelle
Jauge de conscience:
84/100  (84/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://burutanyu-powa.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le sourire est le même dans toutes les langues." [Proverbe mexicain] || Mexique

Message par Mexique/Rosalee le Lun 20 Juin - 16:35

*donne des cœurs à Mab*

Normalement tout est bon, j'ai fini ! /o/
avatar

Fiche personnelle
Jauge de conscience:
35/100  (35/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le sourire est le même dans toutes les langues." [Proverbe mexicain] || Mexique

Message par Staff le Lun 20 Juin - 19:05

Nous te souhaitons la (re)bienvenue parmi nous !



Ta fiche est validée, tu intégreras le groupe Jusquiame, et tu iras donc dans l’aile n° 2, chambre n° 7.

Ton nombre de crédits s’élève à présent à 10
Ta jauge de conscience est de 35%

Tu disposes donc également de ... Univers Alternatifs et ... Périodes Historiques à choisir parmi ceux disponibles.

Tu peux dès à présent errer dans l’institut, commencer à rp et passer en chatbox. Mais tu peux aussi commencer ton Journal de Bord, ainsi que rédiger ta Fiche de Relations.

Bon jeu parmi nous et amuse toi bien à Hetalia : Beyond Insanity.  

avatar

Fiche personnelle
Jauge de conscience:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le sourire est le même dans toutes les langues." [Proverbe mexicain] || Mexique

Message par Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum