France | La France est le coeur du monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

France | La France est le coeur du monde

Message par France / Francis le Mer 3 Fév - 19:20



DOSSIER MEDICAL


• Nation représentée : France
• Nom et prénom : Bonnefoy Francis
• Âge : 26 ans
• Date d'anniversaire : 14 juillet
• Sexe : Masculin
• Poids : 70kg
• Taille : 1m75
INFOS



RENSEIGNEMENTS


• Vous projetez vous mieux dans des mondes imaginaires ou dans le passé ? :
Les deux, mais peut-être davantage le passé.
• Avez vous une peur particulière ? :
Il a plutôt peur des incendies (du moins, il peut paniquer plus que dans d'autres situations critiques) et il également peur de la solitude.
• Avez vous un objet fétiche ? :
Une broche ornée d'une fleur de lys, dernier souvenir qui lui reste de sa précieuse Jeanne d'Arc...
• Que faites vous principalement durant votre temps libre ? :
Francis aime passer son temps libre à parler avec les autres et surtout avec ses meilleurs amis (Antonio et Gilbert), se promener, lire voire même dessiner. Il ne faut pas oublier que c'est également un véritable coureur de jupons qui aime séduire les femmes comme les hommes. Il aime également jouer du violon de temps à autre.
• Avez vous des talents artistiques, sportifs ou techniques ? :
Est plutôt doué en dessin, en violon également...Et aussi, aussi incongru que cela puisse paraître, Francis est doué en vélo. Et sans oublier ses talents culinaires.
• Qu'est-ce que vous appréciez particulièrement ? :
Il aime particulièrement être entouré de ses amis et de ses proches. Il apprécie manger de la bonne cuisine et inversement, cuisiner...Tout en appréciant un bon verre de vin de grand cru. Il aime les balades, ou bien lire, mais ce qu'il apprécie encore plus reste de sortir en ville et...ahem...draguer les belles personnes qu'il peut croiser. Ah, et évidemment, il aime prendre soin de lui ! L'image, ça s'entretient.
• Qu'est-ce qui au contraire peut vous rebuter ? :
Il y a certaines parties de son histoire qu'il préférait oublier même si ça l'a forgé en tant que nation et humain. Il n'aime pas particulièrement qu'on insulte ses citoyens ou bien la culture française en générale (ce qui est compréhensible, n'est-ce pas ?). Il s'amuse à dire qu'il déteste tout ce qui touche à la culture britannique et plus particulièrement anglaise, juste pour embêter Angleterre.






Francis Bonnefoy était un homme qui ne manquait pas d'attirer l'attention de ses pairs et de toute autre personne. Après tout, il représentait le pays de l'amour comme le pays des droits de l'homme. A toute époque, la France captait les regards, comme s'il le désirait, comme s'il avait été crée ainsi.

Il faut dire que l'homme a belle allure. Celui-ci vous dira même qu'il est la plus belle représentation parmi toutes les nations puisqu’après tout, il est le représentant du plus beau pays du monde. Il a l'apparence d'un homme de taille moyenne et de corpulence semblable. N'étant pas très musclé, ses vêtements laissent deviner un corps assez fin et pourtant si bien proportionné. Sa peau, quant à elle, reste assez pâle même si elle bronze assez vite au contact du doux soleil méditerranéen.

Malgré ce corps typique, Francis se démarque des autres hommes de part son visage. Il possède notamment de magnifiques cheveux longs et ondulés lui arrivant un petit peu plus au dessus des épaules. Certains les comparent à des fils d'or. Et il s'en vante particulièrement, après tout il en prend soin de ses mèches blondes. Il lui arrive de les attacher en une queue de cheval de temps à autre, afin d'être plus à l'aise, comme en cuisinant par exemple.

Quant à ses yeux, me diriez-vous...De véritables saphirs ! A travers lesquels de multiples émotions passent et qui pourra sans aucun doute vous charmer au moins une fois dans votre vie. Car Francis aime user de ses charmes. C'est comme ça qu'il a toujours fonctionné. Par plaisir d'abord mais aussi pour avoir ce qu'il désire.

Bien qu'il se rase quotidiennement, on peut très souvent apercevoir une barbe de trois jours ornés son menton. Cela ne le dérange aucunement, il y tiendrait presque ! Et il faut bien ça, puisque certains pourraient le prendre par mégarde pour une femme, à cause de ses cheveux...

Il est à noter que le Français a des goûts vestimentaires très spécifiques. Il aime tout ce qui est à la mode et vous ne le verrez jamais habillé de façon "démodé" ou de "mauvais goût". Il n'est pas rare de le voir porter des vêtements de marque ou bien feuilleter des magazines de mode car il tient beaucoup à son style à au titre de sa capitale, Paris est la capitale de la mode ! Et ma foi, ne vous étonnez pas si le blond vous fait des remontrances sur votre tenue vestimentaire, il serait très capable de faire quelques commentaires dessus.

Si jamais vous aviez la chance de lui parler, vous entendrez sûrement sa voix suave de ténor en faisant tomber....plus d'un et plus d'une.

Et Francis l'adore, cette image...Et il l'entretient !

Le Français était à la fois admiré et détesté, ne laissant personne indifférent. Et, que vous partagiez l'un ou l'autre de ses avis lui importait peu, du moment qu'il était remarqué. Car ce que Francis préférait par-dessus, c'était d'être au centre de l'attention et dans une moindre mesure, être aimé de ses pairs. L'apparence était donc la première chose qu'il mettait en avant, le but étant que les gens se retournent en le croisant, voire même qu'ils s'exclament d'un "wouah" peu discret. Mais Francis savait pertinemment que l'apparence, bien qu'elle jouait énormément, ne faisait pas tout. Et, avec les siècles, il s'était finalement forgé une identité à la fois propre à ses citoyens et à la fois propre à lui-même.

Et c'était en toute logique que le représentant du pays de l'amour devint un vrai Don Juan. Un véritable coureur de jupon, pour le dire autrement. Oh, Francis ne le niait aucunement, prenant ça comme un jeu. Il était plaisant de courtiser, de voir les joues de ses homologues s'enflammer pour un ou deux mots doux, et encore plus de voir leurs visages brûler d'un désir ardant pour sa personne quand il les amenait dans son lit. Francis était passé maître dans l'art de séduire et de plaire, de ravir les autres. Et, aujourd'hui encore, comme à chaque époque, il se défendait de ses pratiques en assurant que ses actes charmeurs n'étaient en fait que des preuves d'amour pour l'humanité, que des instants d'affection pour ceux qui en avaient besoin. Mais au fond, n'était-il pas lui aussi désireux de ce sentiment qu'il appelait Amour...Le véritable ?

Dans tous les cas, peu importait. Francis restait un homme chaleureux. Accueillant, c'était toujours avec le sourire qu'il vous accueillait chez lui pour manger un bon petit plat préparé par ses soins. Il y mettait du coeur et même s'il n'était pas rare de le croiser quelques fois avec une mine boudeuse ou de mauvaise humeur, car oui France restait France et c'est bien connu, les français ne sont jamais contents, il mettait toujours du coeur dans ce qu'il faisait et surtout dans ce qu'il aimait. La cuisine en faisait parti, le violon aussi et puis tout simplement échanger. Quand il aimait, cela venait toujours du coeur.

Et malgré ce beau côté, Francis restait quelqu'un qui aimait se plaindre et dire ce qu'il pensait. Par la grève, oui, mais pas que. Ce petit côté révolutionnaire, il le ressortait souvent, car c'était comme ça qu'il avait toujours fonctionné. Il disait haut et fort ce qu'il pensait et dénonçait ce qu'il n'aimait pas. Bien qu'il faille cependant relativisé ce propos puisque monsieur reste quand même assez lâche dans ses principes...quelques fois. Dans des situations houleuses, il préfère la fermer un petit peu, le temps que tout se tasse pour ne pas avoir de soucis, puis seulement ensuite, il gueule. Car Francis préfère avant tout limiter les pots cassés. Alors, s'il n'est pas très content, il râlera mais n'agira peut être pas tout de suite. Il s'assurera que la voix est libre pour le faire. Et il prétendra que c'est stratégique, si si.

Le blond reste cependant un ami fidèle, mais aussi un amant/amoureux fidèle. S'il est dans une relation stable avec quelqu'un, il ne la trahira pas. Cependant si ce sont des relations d'un soir, il les enchaînera sans doute. Ses amis quant à eux lui sont très précieux et il n'hésitera pas à les aider en cas de besoin, car Francis reste quelqu'un de généreux et a un grand coeur derrière ses airs de pervers narcissique qui ne pense qu'à sa petite personne. Ce qu'il désire, c'est être accepté tel qu'il est, et si jamais vous ne l'aimez pas, il vous fera un joli doigt d'honneur bien placé.

De toute façon, il est "parfait", comme il le dit si bien. "Les autres sont juste jaloux de voir que la perfection existe".



• Pseudo : Alyna
• Age : 18 ans.
• Depuis combien de temps RP vous ? 4 ans il me semble désormais !
• Comment avez vous trouvé ce forum ? : Elo....it's me c:
• Code du règlement : (validé)
• Des commentaires ? Très joli forum, j'aime beaucoup le design c: et genre sinon on m'a dit que je pouvais déjà m'inscrire sans que le forum soit ouvert alors me voici O/.
Et toi ?



"I think I fall in love a little bit with anyone who shows me their soul. This world is so guarded and fearful. I appreciate rawness so much."





Histoire


Il ouvrit les yeux.
Dans l'obscurité ambiante, il pouvait distinguer quelques objets, ici et là. Mais visiblement, il était loin de sa chambre se trouvant dans son petit appartement parisien...Si loin...
Il avait du mal à remettre les choses en place, dans sa tête. C'était ridiculement compliqué avec cette migraine...
Puis peu à peu...La mémoire lui revenait...
Que lui avait-on fait ingurgiter cette fois-ci ? Encore ces pilules étranges ?
Il tenta de se redresser, contre l'oreiller, grimaçant. Sa tête qui tournait n'arrangeait rien à la chose.
Merde...
Plus le temps passait, plus il se disait que d'être envoyé ici avait été la plus grosse connerie du siècle. Un problème, lui ? En tant que nation ? Non, en tant que représentant d'un peuple même ? Évidemment, il était un grand symbole, mais quel danger représentait-il exactement aux yeux des dirigeants et aux yeux de la société ? Quand il y réfléchissait - ce qui était compliqué dans un tel état - c'était vraiment ridicule. Ça n'avait pas vraiment de sens même. Et en plus de ça, on les droguait à moitié.
La prochaine fois, il ferait en sorte de ne pas avaler ces "médicaments" comme les docteurs les appelaient... Chose qui était plus facile à dire qu'à faire. Ces personnes "veillaient" sur eux, plus qu'il ne pouvait sans doute y penser. Mais il se dit qu'il devait essayer...Pour voir si tous ses délires allaient continuer.
Car oui, il nageait en plein délires, en ce moment. Depuis qu'il était ici même. Entre les rêves surréalistes et les souvenirs du passé qui revenaient, il ne savait plus démêler le faux du vrai quelques fois, et c'était ça qui était effrayant. Quelques fois, Francis ne savait plus qui croire. Pouvait-il croire aux autres s'il ne pouvait pas croire en lui-même et en ses propres visions ?
Il avait l'impression d'être coincé...Complètement coincé. Dans une cage, sans porte, ni fenêtre. Un bloc de béton armé où il avait beau crié à l'aide sans rien en retour.
Lui, la France, il se trouvait pathétique. Le seul point positif, c'était de voir ses proches malgré leurs états tout aussi...spéciaux.
Il passa une main sur son front puis dans ses cheveux blonds dont il était si fier...Et les souvenirs du début de ce calvaire lui revinrent en mémoire...

Il était à Paris, dans cet appartement qui lui plaisait temps. Son balcon donnait directement vers la Tour Eiffel. Oh, oui, qu'il aimait cette ville, ces habitants et cette ambiance propre à la capitale. Rien ne pouvait la remplacer, non. Et rien ne pouvait troubler sa bonne humeur de fin de matinée. Mise à part le Président de la République qui eut la bonne idée de l'appeler pour une "urgence" disait-il.
Et il était venu évidemment.
Quelle connerie...
On ne lui pas vraiment exposé les faits clairement, après tout, le gouvernement pouvait quelques fois se montrer très lâche, même en face de lui. Et, malgré les réticences du Français, voilà qu'il devait faire une rapide valise et partir.
Partir oui, tout simplement.
Dans un sorte d'institut, pour rejoindre d'autres nations. « Un petit voyage de remise en forme et d'affaire seulement. »
Oh Francis aurait voulu y croire, réellement...Si ça ne faisait pas des jours qu'il était ici. Il ne le comptait plus désormais. Mais il ne pouvait pas sortir...
Et s'il y a bien une chose qu'on ne pouvait voler à Francis, c'était SA LIBERTÉ. La sienne. Celle propre à son pays. C'était dans son identité, d'être libre. Mais il était là, enfermé, dans une cage dorée...Avec les autres nations....

Oui...Tout ceci était fou mais bien réel.
Le seul point positif, c'est que la cohabitation avec les autres nations se passaient relativement bien.
Mais pour combien de temps encore...?
Il ne le savait pas...Alors ses yeux se refermèrent...
Et il rêva.


"Too often, the only escape is sleep."


Dernière édition par France / Francis le Dim 21 Fév - 3:03, édité 5 fois
avatar

Fiche personnelle
Jauge de conscience:
57/100  (57/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: France | La France est le coeur du monde

Message par Angleterre / Arthur le Jeu 18 Fév - 22:06

Eh mais en fait, bienvenue. Je t'avais presque oubliée (le moche) :)
avatar

Fiche personnelle
Jauge de conscience:
70/100  (70/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: France | La France est le coeur du monde

Message par France / Francis le Dim 21 Fév - 2:14

J'ai fini ma fiche ♥

(merci ducon c:)
avatar

Fiche personnelle
Jauge de conscience:
57/100  (57/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: France | La France est le coeur du monde

Message par Staff le Dim 21 Fév - 13:01

Nous te souhaitons la bienvenue parmi nous !



Ta fiche est validée, tu intégreras le groupe Digitale, et tu iras donc dans l’aile n° 3, chambre n°7.

Ton nombre de crédits s’élève à présent à 20
Ta jauge de conscience est de 57%

Tu dispose donc également de 4 Univers Alternatifs et 5 Périodes Historiques à choisir parmi ceux disponibles.

Tu peux dès à présent errer dans l’institut, commencer à rp et passer en chatbox. Mais tu peux aussi commencer ton Journal de Bord, ainsi que rédiger ta Fiche de Relations.

Bon jeu parmi nous et amuse toi bien à Hetalia : Beyond Insanity.  

avatar

Fiche personnelle
Jauge de conscience:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: France | La France est le coeur du monde

Message par Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum