Fear or not fear such is the question

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fear or not fear such is the question

Message par Canada / Matthew le Lun 22 Fév - 18:01



DOSSIER MEDICAL


• Nation représentée : Canada
• Nom et prénom : Matthew Williams
• Âge : (Age apparent) 19 ans
• Date d'anniversaire : 1er Juillet
• Sexe : M
• Poids : 76kg
• Taille : 1m78
INFOS



RENSEIGNEMENTS


• Vous projetez vous mieux dans des mondes imaginaires ou dans le passé ? :
Le passé
• Avez vous une peur particulière ? :
La solitude
• Avez vous un objet fétiche ? :
Une crosse de Hockey
• Que faites vous principalement durant votre temps libre ? :
Cuisiner, jouer aux jeux vidéos, faire du sport
• Avez vous des talents artistiques, sportifs ou techniques ? :
Le Hockey
• Qu'est-ce que vous appréciez particulièrement ? :
Renouer avec les origines natives
• Qu'est-ce qui au contraire peut vous rebuter ? :
Être confondu avec les Étas-Unis






Comment pourrait-être le canadien en apparence ? C'est une question à laquelle nous allons répondre ensemble !

Pour commencer son visage. Le jeune homme a un visage fin assortit à ses fines lèvres légèrement rosés. Son nez à une très légère forme aquiline. Ses yeux sont très en amandes presque bridé, ses cils ne sont ni trop long, ni trop court. Ses sourcils retracent la ligne de ses yeux. Quand à ses cheveux ils sont d'un blond cendré avec une mèche bouclé partant devant ses yeux. Ils sont un peu long mais pas mi-long ainsi que légèrement ondulés. Devant ses yeux bleu son déposé des lunettes rectagulaires aux bout très arrondis.

Après sous la tête il a un corps ! Oui ! Et donc il est grand dans le mètre 78 pour un poids de 76 kilogrammes. Il a la peau très légèrement bronzé mais il reste très pâle. Si on regarde bien on peu voir qu'il aborde des poigné d'amour bien dissimulées sous ses vêrements. Il a pour habitude de porter des vêtement simple et confortable comme des jeans des sweats et des baskettes ou encore parfois de mettre des chemises. Ça dépend de ce qu'il a sous la main.

Dans la tête du blond comment c'est ? C'est..... Le passé, l'inacceptation, la négation et la renégation en boucle de sa situation actuel. Enfermé dans sa bulle la plupars du temps. Mais quand il ressort, il redevient la gentille personne de jadis faisant ses doux sourires dont il a le secret, parlant gentillement. En revanche il restera axé sur une situation qui n'est pas, dans son monde il niera ce qui se trame autour d'eux et niera le fait qu'il s'est fait renvoyer de force de son gouvernement et de son pays.

Pour le canadien rien de tout cela n'existe et il est juste coincé dans un rêve dans lequel il sortira il ne sakt quand. Mais il reste persuadé que son cauchemar se finira bientôt. Il dira qu'il connais la raison de l'origine de son cauchemar ambilant et qu'elle est simple... Il a oublié de se protéger d'un capteur de rêves... Et que c'est pour cela que ce cauchemar horrible le hante.

Pourtant bien qu'il ai l'impression de ne pas être dans la réalité il se fera quand même discret. Sais-t-on jamais... Les esprits dans les rêves et encore plus les cauchemars ne sont jamais bon à cotoyer.



• Pseudo : ChocoCaramel
• Age : 17
• Depuis combien de temps RP vous ? 3 ans
• Comment avez vous trouvé ce forum ? : Partenaires
• Code du règlement : (validé)
• Des commentaires ? Ça m'a l'air sympathique ^^
Et toi ?



L’homme n’a pas tissé la toile de la vie, il n’est qu’un fil de cette toile. Quoi qu’il fasse à la toile, il le fait à lui-même."





Histoire



Le froid, la neige, la glace, le canadien aimait ça. Il avait toujours vécu dedans dans parfois des températures extrêmes. Pourtant il n'était pas dehors à faire des sculptures de neige ni à faire du patin ce jour là. Non il était dans sa maison assis sur son canapé une tasse de choxolat chaud fumante entre les mains et la télévision allumé sur un match de hockey. Il sirotait de temps en temps sa boisson en jetant des regards furtifs sur sa table basse face à lui. Il avait un petit tas de courrier avec une lettre en particulier sur le dessus. Une lettre de son chef d'état. Ça l'étonnait, en général ils ne communiquaient pas par lettre mais plus par mail ou sms. Alors reçevoir une lettre était plus qu'étonnant. Il fini par délaisser son match pour se focaliser sur la lettre.

Un simple rectangle de papier ni trop épais ni trop fin. Juste son adresse écrite sur le devant avec une écriture appliquée, celle de son chef d'état si il ne se trompait pas. Rien de plus, rien de moins. Il lâcha sa tasse ne la tenant plus que de la main droite et pris la lettre dans sa main gauche en regardant l'envers. Il ne s'était pas trompé, au dos figurait l'adresse de l'auteur de la lettre et c'était bien cet homme... Il rebut une gorgée de sa boisson avant de coincé la lettre entre ses genoux pour pouvoir l'ouvrir de sa main libre. Un fois ouverte il mit l'enveloppe vide sur la table et déplia la lettre en l'agitant dans l'air pour la déplier.

Une simple feuille. Police de livre, taille de caractère ni trop grande ni trop petite. Une entête et une conclusion avec un Post scriptum. Une lettre comme il en existe mille autres ailleurs. Les phrases étaient joliment tournées. Comme dans un livre c'était appliqué dans la formulation des phrases. L'auteur avait dû réfléchir à chaque mots, chaque lettres, chaque ponctuations. La lettre lui présentait dans le plus simple appareil une offre de vacance aux États-Unis dans un centre où étaient présentes d'autres nations. En lisant la lettre il fit un petit sourire. Ça fesait longtemps qu'il n'avait pas vu son voisin du dessous ainsi que d'autres nations... Peut-être devrait-il accepter. Il finissant de lire la lettre il vit que le Post scriptum stipulait qu'il n'avait pas vraiment le choix. Il posa la lettre à l'écart après l'avoir lu, repris sa tasse et se mis à réfléchir en sirotant sa boisson. Il avait des vacances forcées... Cela ne lui ferait sans doute pas de mal. Il fit ses affaires quelques jours plus tard et partit vers cet endroit.



Son arrivée il l'avait mal vécu. Ce n'était que mensonge... Il s'enfermait dans son monde, dans ses souvenirs perdu, destabilisé, sans moyen de repère. Il fixait toujours un même point sur le mur face à lui renfermé dans un mutisme terriblement long. Il n'ouvrait pas la bouche. Même pour répondre à États-Unis ou encore France et Angleterre. Le canadien cherchait une raison ? Un point de repère ? N'importe quoi qui puisse l'aider. Enfermé dans sa bulle, dans son passé il ne vivait plus vraiment dans le présent.




«La seule raison pour laquelle les gens s’accrochent si fort à leurs souvenirs depuis si longtemps, c’est parce que c’est la seule chose qui ne change pas même si les gens eux changent»


Dernière édition par Canada / Matthew le Mar 12 Juil - 10:09, édité 9 fois
avatar

Fiche personnelle
Jauge de conscience:
61/100  (61/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fear or not fear such is the question

Message par France / Francis le Lun 22 Fév - 18:08

Salut ♥ (peuchèèèère).
avatar

Fiche personnelle
Jauge de conscience:
57/100  (57/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fear or not fear such is the question

Message par Prusse / Gilbert le Lun 22 Fév - 18:11

Hey ! Bienvenue !! et bon courage pour ta fiche !

_________________
NATION, ARMY

   
avatar

Fiche personnelle
Jauge de conscience:
45/100  (45/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://del-ightful.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fear or not fear such is the question

Message par Angleterre / Arthur le Lun 22 Fév - 18:55

Bienvenuueee ! ♥ Bon courage pour la suite de ta fiche !
avatar

Fiche personnelle
Jauge de conscience:
70/100  (70/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fear or not fear such is the question

Message par Staff le Lun 22 Fév - 21:25

Encore bienvenue et merci d’avoir fini ta fiche aussi vite.

Elle est d’ailleurs très bien, tu as bien intégré le contexte à ta fiche et adapté le perso, cependant les descriptions sont un peu légères et méritent d'être approfondies. Tu sembles attachée au personnage en plus, ton jeu n’en sera donc que plus agréable si tu prends le temps de le nuancer !

Pour l’histoire, un petit souci. Il n’y a aucune raison pour que le gouvernement « kidnappe » Canada de la sorte pour l’envoyer à l’institut.
Cela se fait avec diplomatie et pacifisme, avec un courrier, ou un rendez-vous avec son chef d’état. La force n’est pas employée, sauf cas extrême où la Nation s’opposerait très virulemment à son renvoi.

Pense également à bien te relire, il y a des fautes aisément rectifiables si l’on prend le temps de, rien de bien méchant.

Ce sont des petits détails gênants, mais nous sommes persuadées que les modifications à faire ne te poseront pas trop de souci.

Bon courage pour ces dernières !
avatar

Fiche personnelle
Jauge de conscience:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fear or not fear such is the question

Message par Staff le Lun 22 Fév - 22:29

Nous te souhaitons la bienvenue parmi nous !



Ta fiche est validée, tu intégreras le groupe Aster, et tu iras donc dans l’aile n° 4,chambre n°2.

Ton nombre de crédits s’élève à présent à 20
Ta jauge de conscience est de 61%

Tu dispose donc également de 3 Univers Alternatifs et 6 Périodes Historiques à choisir parmi ceux disponibles.

Tu peux dès à présent errer dans l’institut, commencer à rp et passer en chatbox. Mais tu peux aussi commencer ton Journal de Bord, ainsi que rédiger ta Fiche de Relations.

Bon jeu parmi nous et amuse toi bien à Hetalia : Beyond Insanity.  

avatar

Fiche personnelle
Jauge de conscience:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fear or not fear such is the question

Message par Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum