Angleterre | A man tired of London is tired of life.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Angleterre | A man tired of London is tired of life.

Message par Angleterre / Arthur le Dim 31 Jan - 0:28



DOSSIER MEDICAL


• Nation représentée : Royaume Uni mais surtout l'Angleterre
• Nom et prénom : Kirkland Arthur
• Âge : 23 ans et toutes ses dents.
• Date d'anniversaire : 23 Avril.
• Sexe : Masculin et qui transpire la virilité virile.
• Poids : 67kg
• Taille : 1m75
INFOS



RENSEIGNEMENTS


• Vous projetez vous mieux dans des mondes imaginaires ou dans le passé ? :
Plus dans le passé
• Avez vous une peur particulière ? :
L'eau, en réalité Arthur ne sait pas nager, et ça le terrorise (puis il en a un peu honte aussi...).
• Avez vous un objet fétiche ? :
Une photo de la Reine d'Angleterre Certaines éditions très rares de certains livres.
• Que faites vous principalement durant votre temps libre ? :
Lire beaucoup beaucoup de livres, faire de la broderie, boire du thé (il consacre chaque jours minimum une heure pour boire son thé), user et abuser du sarcasme aussi, il aime faire ça quand il a du temps (et un français à proximité).
• Avez vous des talents artistiques, sportifs ou techniques ? :
Il a un talent particulier pour la broderie et pour raconter des histoires, et imaginer toutes sortes de choses. De quoi ? Quelque chose de plus sportif, impressionnant ? Non je vois pas non... Ah oui, faites le jouer au rugby il fera tout ce qu'il peut pour vous écraser, mais littéralement.
• Qu'es ce que vous appréciez particulièrement ? :
Le thé, les films et séries (britanniques de préférence), la lecture, le calme et la tranquillité, qu'on lui dise qu'il a raison (dites lui souvent, ça lui fait tellement plaisir).
• Qu'es ce qui au contraire peut vous rebuter ? :
Les gens trop agités ou bruyant, qui sont amusés par tout et n'importe quoi, ou qui tournent au ridicule tout ce qui vient de l'Angleterre, qu'on se moque de lui, qu'on le provoque, en bref, dès qu'on va un peu contre lui.






Arthur Kirkland c’est quoi ?

On va commencer par le tout début : un anglais. Et rien que ce mot, ça résume plutôt bien le tout.
D’aspect général il mesure un mètre soixante-quinze, une taille tout à fait raisonnable, et qui entre dans la moyenne pour un anglais classique, donc aucunes raisons de s’en plaindre.

Et sur ces un mètre soixante-quinze se répartissent bien comme il faut, soixante-sept kilos. Il n’est pas un modèle dans les magazines, le genre « beau mec super musclé avec des abdos en bétons », non lui il ne fait pas énormément rêver de par son corps, mais heureusement son charisme rattrape le coup. Il n’est pas non plus ce que l’on pourrait qualifier de « maigre », mais il n’a pas de kilos en trop en tout cas, tout juste ce qu’il lui faut, et ce qui lui va depuis tant d’années.

Autre chose que l’on va remarquer aussi sur son physique c’est son fessier. Oh non, il n’est pas remarquable dans le sens exceptionnel, dans le genre, on le regarde car il fait envie, et on aimerait bien voir ce que ça fait sans pantalon. Non. Lui, on remarque car… Justement n’y en a pas. Un fessier plat. Ultra plat, même. Un beau derrière bien rebondi, on l’a quand on a de la chance, ou alors un peu de gras en trop, mais ça, Arthur il n’a aucun des deux.
Après avoir fait un paragraphe sur le fessier anglais, décrit son apparence générale passons aux détails.

Un visage anglais. Ce qui veut dire, comme tout être humain normal. Deux yeux, un nez, une bouche, voilà. Pas de grande originalité à ce niveau-là, et dans un sens, tant mieux, on n’est pas la cour des miracles ici.
Arthur il a des cheveux blonds, clair, pas une pointe de châtain ou même de roux. Du blond 100% pur blé. Et pour ce qui est de sa coupe ? Là ça se complique. Son entourage aura tendance à dire « cheveux en forme de poils de balais » et lui il répondra « un coiffé, décoiffé contrôlé ».

En réalité le matin il se contente de passer un coup de peigne, et voilà, rien de plus, ses épis qui restent incontrôlables. Il a eu beau essayer d’y mettre de l’eau, du gel, de la cire, tout ce que vous voulez, ça rebique toujours, alors le brit a abandonné. Des cheveux courts, un peu rebelles, mais qui font son charme. Quelques mèches un peu plus longues qui tombent sur son front, de manière pas toujours harmonieuse, mais ça aussi il s’en fiche. Pas eu la chance non plus d’avoir des beaux cheveux souples, qui font des boucles ordonnées. Non lui c’est tout droit, et rebelle.

Et pour continuer dans la lignée du « pas de chance » parlons de ces sourcils. Aaah quel sujet fascinant. Deux épais sourcils habillent son front. Non, pas un mono sourcil j’ai dit, mais bien, deux gros sourcils bien fourni. La pince à épiler ? La cire ? N’y pensez même pas, ça ne sert à rien. Et puis Arthur lui-même, ne voit pas où est le problème, après tout, ce n’est rien de plus que des sourcils !

Portons plutôt attention à ces yeux, qui sont verts, et ça, il en est fier. Des yeux verts, ce n’est pas ce qui est le plus courant, et lui, il aime ça. Mais même si il n’aimait pas, ça encore une fois c’est bien quelque chose que l’on ne peut pas changer.
Pour le reste de son visage tout est normal, un nez fin, une bouche fine, pas de quoi s’attarder. Ah oui, n’oublions pas non plus la couleur de sa peau.

Et là pour le coup, il a une vraie peau d’anglais. Blanche, ultra blanche même. Si il a le malheur de rester trop longtemps au soleil, il en ressortira entièrement rouge. Mais tout est sujet à le faire rougir, non pas qu’il soit si timide, Arthur a simplement une peau très fine, et puis c’est comme ça tout simplement, ces joues virent rapidement au rouge. Quand il fait un peu trop froid, quand il boit de l’alcool. Ah ça pour l’alcool ça ne pardonne pas, dès qu’il commence à boire un peu, il vire au rouge direct. La chance d’avoir une peau d’anglais ça.
D’ailleurs, l’alcool est bien un des seuls trucs qui montrera l’anglais comme il est vraiment. Il va rire, sourire à tout va, car oui, ne pensez pas avoir droit à des sourires agréables toute la journée. Arthur reste agréable, certes, mais la plupart du temps, il fait la tête. Et ces sourcils froncés, et surtout, bien épais, ça aide pas à atténuer ce côté-là.
Ou alors les sourires hypocrites, ça il maîtrise à la perfection, malgré que quand il vous offre ça, vous avez envie d’envoyer sa petite tête d’insolent contre le mur le plus proche.
Soit il va faire la tête, soit avoir un air sarcastique et sûr de lui, et pour tout vous dire, je ne sais pas ce qui est le plus agréable à endurer à vrai dire.

Et pour le reste, il est normal, je ne vais pas faire un paragraphe sur ces mains, ou même ces cuisses, car là, il n’y a rien à dire, le blond est tout à fait normal pour tout.
Niveau vestimentaire, il est plutôt classique, n’essayez même pas de le convaincre à porter un jeans baggy, avec des trous, et des chaînes en or autour du cou, faut pas non plus exagérer. D’accord l’Angleterre c’est le pays du style étrange, mais là, c’est excessif. Dans sa (folle) jeunesse, l’anglais avait un style plus punk, ou même pirate dans sa vie tumultueuse de nations ! Mais là en 2016, c’est la sobriété, les vêtements typique d’un anglais classique (on oublie la barbe d’hipster, pas de chance encore, il n’a pas de barbe). Pour les grandes réunions, et rendez-vous important, il portera un costume plus formel, voir même un habit militaire approprié à la situation, toujours tiré à quatre épingles. L’apparence est importante pour l’anglais, pour se faire valoir en société, jamais au grand jamais il ne lui viendrait de se balader en pyjama pour aller au supermarché en bas, toujours très classe le brit.


Pour comprendre qui il est vraiment le mieux et d'avoir à s'y confronter. Bon ce n'est pas parce que vous passez une journée entière avec lui que vous aurez réussi à comprendre toute la complexité de son caractère. Et ça pour être difficile à comprendre il l'est vraiment. Son caractère regorge de nombreuses facettes toutes plus compliquées les unes que les autres. Mais il y a bien sûr certains traits de son caractère qui vous auront marqué, ou bien interpellé. Et il n'est pas très évident de comprendre tout ça, surtout en fonction des relations que vous entretenez avec ce garçon. Après tout il est logique d'agir différemment auprès d'un dirigeant, d’un ami ou même d’un ennemi de toujours. Ainsi, pour comprendre Arthur il faut vraiment le vouloir et en avoir envie, malgré que quelques traits de son caractère vous aient sauté au visage -en plus des sarcasmes qu'il peut vous envoyer à la figure-.

Alors le mieux est d'y procéder de façon méthodique, d'une façon très organisée. En parlant de ça, l'organisation est sûrement un des premiers mots d'ordre du blond. Si tout se fait de façon anarchique, déréglé on n'arrive à rien. C'est donc dans cette optique qu'Arthur agit, jamais vous ne verrez sa maison en désordre, ou même sa chambre ici à l’institut, tout est à sa place comme il faut. En bref partout où il va, l'ordre règne. Mais cette attitude va de pair avec son caractère de gentleman après tout. C'est ainsi que peu importe qui vous êtes pour le garçon, vous remarquerez que c'est un vrai gentleman. Boire son thé en levant le petit doigt, laisser toujours les demoiselles passer en première, parler avec politesse, tout ça c'est ce qu'il est ! Ou du moins ce qu'il aspire à être. Avec ses origines anglaises après tout c'est normal, c'est bien dans ce magnifique pays qu'est probablement regroupé la plus grande partie des gentlemen ! La partie gentleman de son caractère est vraiment importante, étant donné que c'est ce qu'il cherche à toujours mettre en avant. Paraître toujours bien autant mentalement que physiquement, inspirer le respect de par sa classe ! Oui bon je vous l'accorde l'illusion est très rapidement brisée quand on connaît un peu plus le jeune homme.

Arthur est très colérique. Il lui suffit d'une petite remarque un peu désobligeante, qui le pique dans son égo et il part directement au quart de tour. Niveau calme du gentleman on repassera. Depuis son toujours il ne supporte pas qu'on se moque de lui, se recevoir de nombreuses critiques, et c'est ainsi qu'il s'énerve, utilisant l'art du cynisme et du sarcasme pour répondre à son attaquant. Ces arts qu'il manie si bien le blond n'hésitera jamais à le mettre en œuvre pour se défendre. Après tout si l'utilisation de la force est interdite, les mots sont bien plus forts et douloureux. Mais en venir aux mains parfois cela aide. Une fois sortit de ses gonds, si on continue à le pousser la force peut rapidement être utilisée. Il n'est pas très imposant, vous pensez n'est-ce pas ? Et alors, ça ne change rien pour lui. Quand on est poussé dans ses derniers retranchements on ne cherche plus trop à savoir si l'on arrive à faire aussi peur qu'un grand Russe. Vous avez quand même face à vous le grand Empire Britannique, alors de la hargne il en a à revendre, il vaut mieux se méfier de ce dont il peut être capable. Pour continuer dans son caractère, vous remarquerez aussi que le jeune homme est très fier, rempli d'orgueil. Dans toutes ses actions Arthur est sûr de lui, il doute rarement de ses capacités. Après tout si le doute prend place, ça peut le mener à sa perte, ainsi il fait confiance à ses capacités et à ce qu'il est. Bon c'est vrai il se surestime un petit peu, un peu beaucoup même… L'anglais est sûr de lui, on ne peut pas lui en vouloir ! Après tout l'Angleterre est bel et bien un pays qui a montré ses réelles capacités. Un véritable Empire reconnu sur le globe entier, alors comment ne pas être fier de tout ça ? Un Empire avec un long vécu, et qui n’hésite pas à le rappeler dès que quelqu’un a tendance à l’oublier. Ajoutez aussi à ça une grande possessivité. Que ce soit sur le plan matériel et même immatériel, il aime posséder, toujours avoir plus, être le meilleur, une soif de pouvoir sans fin.
Il s’accorde les mérites de nombreuses choses, découvertes, conquêtes, même si évidemment tout ne lui revient pas à 100%, mais lui, il aime penser que oui, que sans lui, toutes les meilleures choses ne seraient pas là (et si vous parlez de ce qui a raté, il vous parlera d’une erreur de parcours, ou alors que c’est la faute de la France, tout simplement).

Et qui dit Empire dit combat. Un trait de caractère présent chez Arthur aussi mais qui se mêle aisément à sa fierté. Il n'y a rien de moins honteux que de perdre -et aussi ne pas se souvenir de la veille … Mais ça c'est autre chose…- c'est pour ça que l'anglais cherche toujours la victoire. Des défaites il en a connu tout au long de sa longue vie de nation, bien sûr, mais les victoires sont plus nombreuses. Et très souvent écrasante, et bien plus jouissive. Ainsi, si le garçon à une idée en tête jamais il ne va l'abandonner. Oui on peut dire qu'il est têtu, mais c'est surtout qu'il juge que ses pensées sont les meilleures et les plus juste. Arthur cherche à exceller dans de nombreux domaines, et jamais il ne va se laisser battre sans rien faire. Mais malheureusement on ne peut pas être fort en tout, simplement en citant la cuisine vous comprenez là où je veux en venir…De par son caractère assez réactif, une certaine sensibilité, une faiblesse se dévoile rapidement. Par le fait que l'anglais s'énerve si rapidement pour des petites choses est tout simplement une preuve qu'il cherche à se protéger. Mais ça, même si vous lui mettez l'évidence sous le nez il va nier et s'énerver contre vous. Hors de question de voir en face ces réelles faiblesses ! Malgré tout ce qui a été dépeint depuis tout à l'heure, Arthur n'en reste pas moins très gentil et attentionné. L'anglais est certainement le premier à venir en aide à ceux qu'il aime et qui en ont besoin. Même si sa timidité l'empêche de dire de nombreuses choses, il ne faut pas croire que le blond déteste tout le monde bien au contraire, il s'attache à certaines personnes. Mais ne comptez pas sur lui pour vous faire part de tout ce qu'il a sur le cœur. Enfin, ça c'est possible si vous l'emmenez boire dans un bar, vous le laissez quelques temps s'enfiler de nombreux verres d'alcool, et l'anglais gagne en franchise. Même si ce n'est pas toujours la meilleure solution, c'est souvent amusant de le voir dans cet état, sauf pour le concerné le lendemain qui se maudira intérieurement d'avoir accepté de boire.




• Pseudo : Elo aka The Big Boss Vazy Crains Moi
• Age : 21 ou peut être 22 d'ici que je termine ma fiche
• Depuis combien de temps RP vous ? Avant même que tu naisses.
• Comment avez vous trouvé ce forum ? : Bah en fait je ... Je suis ..... La ... Une des admins... Eh oui...
• Code du règlement : ( Bah en fait j'ai écrit moi le règlement donc je le connais...)
• Des commentaires ? Oktamer
Et toi ?



"Dans toutes ses guerres, l'Angleterre gagne toujours une bataille : la dernière.”"





Histoire


Il n’aurait pu dire à partir de quand la situation a commencé par lui échapper. Tout lui filait entre les doigts, petit à petit, lentement et sciemment pour qu’aucun retour en arrière ne puisse être possible.

Angleterre se retrouvait dans un avion, pensif, à regarder les nuages à travers le hublot, de cet appareil immense qui étonne toujours par son progrès, et sa faculté à déplacer tant de masse si haut dans les airs.

A part quelques périodes plus sombres de son histoire, l’anglais a toujours été connu comme étant quelqu’un de docile, avec un caractère bien trempé, mais toujours en accord avec son gouvernement intransigeant et juste comme il le faut. Mais il faut croire que cette fois, c’était lui la gêne, le petit truc qui déplaît aux plus hauts.
Il se pensait au-dessus de tout ça, en tant qu’entité particulière, représentant un pays, un état, des citoyens, une histoire, des vies, mais certainement pas suffisamment haut pour ne pas être renvoyé lui aussi à son tour. Faisant simplement passer ça pour un voyage d’affaire comme habituellement, quelques sous-entendus, phrases entendues au détour d’une conversation, lui ont permis de comprendre plus ou moins ce qu’il se passait réellement.
Et tout cela ne présageait rien de bon, que ce soit pour lui, ou pour tous les autres.

Sa nouvelle cohabitation avec toutes les autres nations, dans l’institut se déroulait relativement bien. Avec les tensions qui vont avec et les retrouvailles habituelles, après tout, ce sont des nations qui ont bien vécu, et ne sont plus de simples enfants, même si parfois, l’on pourrait y croire.
Arthur Kirkland gardait la tête froide comme à son habitude, avec son éternel flegme légendaire, même dans les situations les plus absurdes qu’il ait pu voir dans cet institut. En fonction de ses humeurs, et de ses envies il lui arrivait de dévoiler quelques morceaux de son histoire tumultueuse et bien remplie, mais sans oublier sa méfiance face à tout ça, décidant de filtrer tout ce qu’il pouvait dire.
Il observait calmement les autres nations qui commençaient à perdre la tête petit à petit, sans trop comprendre ce qu’il se passait réellement, si certains étaient simplement enclins à ça, ou alors si le personnel de l’institut leur donnait un coup de pouce, il n’en savait rien.
Arthur c’est un mental de fer, et une détermination encore plus solide, mais cela devient difficile quand on se retrouve coincés dans ce monde imposé, sans rien comprendre à ce qui leur arrive, et avec des envies de révoltes quelques fois, mais ces folles envies sont gardées pour l’instant tout au fond de lui, sous contrôle.

Parfois il parvenait à ne pas prendre les médicaments qu’on lui donnait, faisant mine de les avaler pour aller les cracher plus loin, refusant d’être drogué à des fins médicales pour assouvir le désir de pouvoir des personnes qui se sentent puissantes. Il ressentait rarement les effets de ce qu’on lui donnait, à part une fatigue passagère, peut être son corps aussi avait décidé de résister à tout ça, alors qu’il n’avait presque rien changé à sa vie habituelle, toujours son petit thé de l’après-midi, ses lectures, son sarcasme gratuit envers les autres. Mais le doute a pris place il y a peu, et quand le doute s’installe, ce sont toutes les fondations qui s’effondrent.


"En Angleterre, c'est facile de savoir si l'été est enfin là : la pluie devient plus chaude."


Dernière édition par Angleterre / Arthur le Ven 5 Fév - 14:43, édité 17 fois
avatar

Fiche personnelle
Jauge de conscience:
70/100  (70/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angleterre | A man tired of London is tired of life.

Message par Staff le Ven 12 Fév - 20:42

Nous te souhaitons la bienvenue parmi nous !



Ta fiche est validée, tu intégreras le groupe Aster, et tu iras donc dans l’aile n° 4.

Ton nombre de crédits s’élève à présent à 20
Ta jauge de conscience est de 70%

Tu dispose donc également de 3 Univers Alternatifs et 6 Périodes Historiques à choisir parmi ceux disponibles.

Tu peux dès à présent errer dans l’institut, commencer à rp et passer en chatbox. Mais tu peux aussi commencer ton Journal de Bord, ainsi que rédiger ta Fiche de Relations.

Bon jeu parmi nous et amuse toi bien à Hetalia : Beyond Insanity.  

avatar

Fiche personnelle
Jauge de conscience:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum